Le vélo à Conflans, ce n’est pas pour vous

Depuis 2014, la circulation à vélo dans Conflans est devenue de plus en plus difficile, voire dangereuse.
Pour preuve, une enquête réalisée par La Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB) avec plus de 113 000 réponses a rendu ses résultats (la plus grande enquête menée en France auprès des usagers du vélo et la 2ème d’Europe),
Les résultats pour Conflans nous place parmi les bons derniers, dans la tranche des villes de même population. En dessous de la moyenne dans la grande majorité des secteurs étudiés, notamment :

  • Ville à l’écoute des cyclistes : 1,8 sur 6
  • Sécurité enfants et personnes agées : 2 sur 6
  • Communication pro vélo : 1,9 sur 6
  • Confort itinéraires cyclables : 2,5 sur 6
Résumé pour Conflans : Climat vélo F – défavorable (sur une échelle de A à G)

Les rares bandes cyclables dont la peinture devient quasiment absente voire effacées volontairement (mais par contre les emplacements de parking payants pour automobiles sont eux repeints très régulièrement…), absence d’endroit pour garer les vélos ou dans certains cas complètement dégradés (devant la mairie par exemple), aucune communication de la mairie pour inciter à l’usage du vélo…

Et ce n’est pas des opérations comme le prologue du Paris-Nice de mars 2016, pour un coût de 100000€ et pour une durée d’une après midi, qui peuvent faire pencher la balance !

Ce budget aurait pu rendre Conflans vivable, agréable et sûr pour la circulation à vélo quotidienne pour les habitants et de manière pérenne, pas pour quelques heures !

Ce n’est pas non plus l’opération « Tous à vélo à Conflans » organisée entre Conflans et Herblay en 2018, dont le parcours a soigneusement évité le centre de Conflans, pour ne pas montrer la misère des équipements cyclistes.

Ce n’est pas de la com’ que les Conflanaises et Conflanais attendent pour utiliser plus souvent le vélo, mais une voirie adaptée et des équipements dignes de ce nom.

Fermer le menu