Grand Paris Seine et Oise – GPSEO : Conflans, ce n’est plus à vous

GPSeO : un acronyme très peu sexy, qui signifie Grand Paris Seine et Oise.

Le saviez-vous ? il s’agit d’une communauté urbaine créé le 1er janvier 2016, regroupant 405000 habitants sur 73 communes, dont fait partie Conflans Sainte Honorine, et qui est géré à Aubergenville.
Évidemment sans jamais que la majorité de droite et en marche n’ait consultée les habitants ni mis cette volonté d’appartenir à cette méga structure dans son programme municipal de 2014.

Vous avez dit démocratie ?

L’assemblée de cette « super agglomération » compte 129 conseillers dont 9 pour Conflans.
Nous connaissons le nom du maire de Conflans Sainte Honorine, mais qui connait le nom du président de GPSeO ? (réponse en bas de l’article)
Cette méconnaissance n’est pas anormale étant donné qu’il n’a pas été élu directement par les habitants.
Connaissez-vous le nom et l’attribution des 129 conseillers communautaires ?
Et pourtant, les décisions et financements concernant Conflans sont prises désormais par ces personnes que nous n’avons pas élu et dont la très grande majorité ne connait pas notre commune.

 

Quels effets pour Conflans ?

  • Quasiment toutes les compétences communales sont transférées à GPSeO : Aménagement et urbanisme, Culture et sports, Déchets, Développement économique, Eau et assainissement, Environnement, Espace public et voirie, Habitat, Mobilités, Politique de la ville, Tourisme, Transition énergétique.
  • Le récent PLUi (Plan Local d’Urbanisme intercommunal) a été un très bon exemple de cette dérive anti démocratique : l’urbanisme à Conflans n’est plus décidé par les Conflanaises et les Conflanais mais imposé par la communauté urbaine.
  • De la même façon, les règles fiscales sont également prises par GPSeO : la commune n’a plus la maitrise totale de sa fiscalité
  • Le projet de port multimodal en face de Conflans (300 ha), dont la très grande majorité des dirigeants de GPSeO est favorable, risque de se réaliser malgré le refus des Conflanaises et et les Conflanais, et en corollaire, le projet d’A104 va ressortir des cartons.

Alors, en marche pour aller de la mairie de Conflans – désormais simple chambre d’enregistrement – au réel centre de décision de GPSeO d’Aubergenville ?

  • nom du président de GPSeO : Philippe Tautou, bras droit de Pierre Bédier président du conseil départemental des Yvelines.
  • Conflans Sainte Honorine – Aubergenville : 38km
  • Conflans Sainte Honorine – Mantes la Jolie : 40km
  • GPSeO-est (Rosny-sur-Seine) / GPSeO-ouest (Conflans Sainte Honorine) : 44km
  • GPSeO-nord (Lainville en Vexin) / GPSeO-sud (Hargeville) : 27km
  • surface de GPSeO : 500km2
  • Population de GPSeO : plus de 405000 habitants sur 73 communes, 1/4 de la population des Yvelines
  • Elu.e.s de GPSeO : 1 président (Philippe Tautou), 15 vice-présidents (11 hommes, 4 femmes …) , 6 conseillers délégués (5 hommes, 1 femme …) – source : GPSeO le bureau communautaire17 hommes et 5 femmes, bonjour la parité !
  • Indemnités mensuelles brutes du président de GPSeO : 5612€ (source : Journal du net)
  • Indemnités mensuelles brutes des vices-président de GPSeO : 2806€ (source : Journal du net)
  • Ces indemnités s’ajoutent à celle de maire de commune et à celle de conseiller départemental, pour prendre l’exemple de la mairie de Conflans Sainte Honorine :
    • Maire de Conflans (du même groupe politique que Philippe Tautou et Pierre Bédier au sein de GPSeO) :

      Par ailleurs, en cas de cumul de mandats, le plafond indemnitaire pouvant être perçu est de 8434,85€ (hors cotisation sociale).
      A ses indemnités mensuelles se rajoute son salaire d’avocat (2 jours par semaine) et divers avantages liés à ses fonctions d’élu (pour GPSeO : frais de représentation, frais de repas, frais de déplacement, frais d’hébergement, etc).

Conflans, ce n’est plus à vous

Fermer le menu