Emprunts toxiques : sortie payée au prix fort par les Conflanais

La majorité municipale, pour sortir des emprunts toxiques avec un taux de 25%, s’est décidée à renégocier ces emprunts auprès de la banque Natixis. Mais la « négociation » s’est révélée être l’acceptation sans discussion de payer cash à la banque 10 millions d’Euros, en plus du capital restant et des intérêts de la dette.

Ce montant de 10 millions d’Euros représente ce qu’aurait coûté à la commune le remboursement de la dette sur 14 ans au taux actuel de 25% !

La majorité municipale n’a jamais essayé d’obtenir un arbitrage de la banque de france ou du ministère des finances, et n’a jamais envisagé d’attaquer Natixis en justice, comme des communes dans le même cas l’ont fait avec succès.

En fait de sortie des emprunts toxiques, la ville de Conflans va voir sa dette augmenter de 50%, réduisant les possibilités d’investissements !

Fermer le menu